OCTOBRE ROSE:LE CANCER DU SEIN PARLONS-EN

Bonjour chers lecteurs,

Le mois d’Octobre est consacré à la sensibilisation au cancer du sein. L’objectif est d’attirer une plus grande attention sur la maladie, de favoriser la prise de conscience et surtout inciter au dépistage précoce et au traitement. Pour ma part je tenterai d’apporter ma pierre en partagent avec vous quelque recherches que j’ai faite sur la question.

Près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie

Le cancer du sein se caractérise par l’apparition,dans la glande mammaire, de cellules ayant subi une mutation et étant dans l’incapacité de se séparer. Ces cellules se multiplient de manière incontrôlée et forment des tumeurs malignes,C’est-à-dire une tumeur qui envahit et détruit les tissus environnants. Les cellules cancéreuses peuvent s’échapper du sein et disséminer dans d’autres organes comme le foi, les os et les poumons sous forme de métastases. On dit alors que le cancer est généralisé. Le cancer de sein touche essentiellement les femmes, survenant 200 fois plus que chez l’homme. Avec environ 54062 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie. Le risque augmentant avec l’âge. Moins de 10% des cancers du sein surviennent avant 40 ans. Un cancer de sein peut évoluer de nombreuses années sans entraîner la moindre manifestation, ni douleur,ni grosseur. Il se manifeste lorsqu’il ya une anomalie au niveau des seins : une boule qu’on palpe,un écoulement sanglant provenant du mamelon.

La sédentarité,l’obésité, le manque d’exercice sont des facteurs de risques

Les facteurs de risques qui favorisent aujourd’hui le cancer sont la sédentarité,l’obésité, l’absence d’exercice physique, il ya aussi des facteurs liés à la vie génitale:il s’agit des femmes qui ont eu des règles précoces, les femmes qui ont la ménopause tardive,les femmes qui ont eu la première grossesse après 30 ans et il ya aussi des familles qui se transmettent génétiquement le cancer du sein. Au Burkina le cancer du sein occupe la deuxième place après celui du col de l’utérus. Mais ,il ya de l’espoir car les traitements progressent et le taux de guérison est très élevé:dépistage précoce,diagnostic,traitement et retour à la vie socioprofessionnelle.

La prévenir vaut mieux que guérir

La prévention se fait par le dépistage: la mammographie, la palpation des seins par le gynécologue et l’auto-palpation. Alors mesdames, n’hésitez surtout à vous faire dépister au moins une fois par an même s’il n’y a pas de problème. Prévenir vaut mieux que guérir.

Quelques statistiques

-Près de 1,38 millions de nouveaux cas de cancers du sein chaque année et 458000 décès selon l’ARC GLOBOCAN 2008

– Au Burkina en 2009,1778 femmes ont été consultée dans les districts sanitaires pour des cas de tumeurs du sein,86 patientes ont été hospitalisées dont 12 cas de décès dans les hôpitaux.

-Au Burkina Faso en 2010,3879 consultations,107 décès

-Au Burkina en 2012,4411 consultations dans les districts et 384 cas suspects dans les centres hospitaliers et les centres hospitaliers universitaires et régionaux.

Sources:

Sidwaya du 15Octobre2018

http://www.absfm.bf

lecancerdusein.canalblog.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s